Livres numériques

Retour aux livres numériques
Bilan du gouvernement de Ph...

Table des matières

Afficher Fermer
Bilan du gouvernement de Philippe Couillard : 158 promesses et un mandat contrasté 1
Remerciements 15
Préface 17
Des promesses, des promesses 17
Verba manent 17
Promesses et promesses 19
Tenir les promesses électorales : facile ou non ? 19
Quantifiables ou non quantifiables 20
Le goût de l’avenir 21
Du mandataire au messager 21
Introduction 23
Un bilan contrasté 23
Questions de recherche 23
Une méthode et des sources documentaires communes 24
Un mandat contrasté 27
Présentation des chapitres 28
Conclusion 33
Première partie 35
Mise en contexte 35
Chapitre 1 37
Philippe Couillard 37
Volonté de rupture et mandat en deux temps 37
1.1La politique autrement et le « Parti libéral nouveau » 38
1.2Évolution de l’opinion publique : un mandat en deux temps 40
1.3Une opposition et un système partisan éclatés 42
1.4Un climat parlementaire difficile 44
1.5Une nouvelle approche des relations intergouvernementales 46
1.6Valeurs libérales : un retour à Adélard Godbout ? 48
Conclusion 49
Chapitre 2 53
2014-2018 53
Stop and go de l’économie du Québec 53
2.1Les objectifs macroéconomiques du gouvernement 54
2.2L’évolution du PIB par habitant de 15 à 64 ans depuis l’hiver 2014 56
2.3L’évolution de l’investissement des entreprises en 2014 et 2015 57
2.4L’austérité budgétaire provinciale de 2014 et 2015 58
2.5Les répercussions de l’austérité de 2014 et 2015 sur l’économie 60
2.6Le retour de l’expansion en 2016 et 2017 63
Conclusion 64
Chapitre 3 69
La gestion des crises ­communicationnelles du gouvernement Couillard 69
Le cas de la démission du ministre Yves Bolduc 69
3.1Gérer la crise politique : un défi communicationnel 70
3.2Contrôler le message pour prévenir les crises 71
3.3Le cas Bolduc 72
3.4Méthodologie 73
3.5Résultats : une crise communicationnelle sous-estimée 74
Conclusion 79
Chapitre 4 85
Le gouvernement Couillard en tant que « livreur de promesses » 85
4.1Le Polimètre Couillard 86
4.2Les verdicts du Polimètre Couillard 87
4.3Pourquoi Philippe Couillard a-t-il tenu ses promesses mieux que ses prédécesseurs ? 90
4.4Changement de cap de mi-parcours 93
Conclusion 94
Chapitre 5 99
Le gouvernement Couillard en tant que « mandataire indépendant » 99
5.1Trois modèles de la représentation 100
5.2L’écart entre promesses électorales et projets de loi présentés à l’Assemblée nationale 101
5.3Variation dans la durée d’adoption des projets de loi 107
Conclusion 108
Deuxième partie 111
Le bilan du « livreur de promesses » 111
Chapitre 6 113
La politique budgétaire du gouvernement Couillard 113
Promesses et réalisations 113
6.1Les promesses contenues dans la plateforme électorale de 2014 114
6.2Les réalisations du gouvernement libéral 120
6.3Le bilan des réalisations du gouvernement libéral 126
Chapitre 7 131
Les promesses électorales touchant le monde municipal  131
7.1Contexte 132
7.2Bilan des promesses 136
7.3Effet de la réalisation des promesses sur les finances publiques municipales 139
7.4Concordance entre la réalisation des promesses et les recommandations de la commission Charbonneau 141
Conclusion 143
Chapitre 8 149
Développer la forêt par le redéploiement industriel 149
8.1Continuité et modernité 149
8.2Améliorer la productivité et la compétitivité de la forêt québécoise 151
8.3Favoriser l’innovation 154
8.4Développer la main-d’œuvre forestière 156
8.5La capacité anticipatoire du gouvernement Couillard 158
8.6Un verdict 159
Chapitre 9 163
Les réalisations du gouvernement Couillard dans le secteur de l’énergie 163
Une vision imprécise de la transition énergétique 163
9.1Les engagements en énergie : presque rien 164
9.1.1Un engagement explicite en énergie 165
9.1.2Cinq engagements liés à l’énergie 165
9.1.3Deux engagements en changements climatiques 166
9.1.4Résumé des huit engagements en énergie 167
9.2De nombreuses réalisations en énergie 168
9.2.1La réalisation des huit engagements en énergie 168
9.2.2Des réalisations au-delà des engagements 172
9.3Évaluation d’ensemble 174
Conclusion 176
Chapitre 10 179
Santé et services sociaux 179
Les promesses et les non-promesses du gouvernement Couillard 179
10.1Cadre théorique 180
10.2Cartographie des promesses et non-promesses 182
10.2.1Répartition des promesses par secteur d’intervention 182
10.2.2Répartition des promesses par type de mesure 186
10.3Analyse de la réalisation des promesses 188
10.3.1Réalisation des promesses par secteur d’intervention 189
10.3.2Réalisation des promesses par type de mesure 191
Conclusion 193
Chapitre 11 195
« Réduire pour mieux investir » 195
La politique d’éducation des libéraux de Philippe Couillard 195
11.1Aperçu sur l’éducation et sa gouvernance au Québec 196
11.2Les théories mobilisées pour comprendre l’action gouvernementale 198
11.3Le bilan des promesses des libéraux en éducation 199
11.4Le bilan des réalisations hors plateforme électorale 203
11.5Au-delà des promesses et du bilan : les réactions des milieux 205
Conclusion : Appréciation globale de la performance du gouvernement libéral en éducation 208
Chapitre 12 211
Les médias alertent-ils les citoyens lorsqu’une promesse électorale est rompue ? 211
12.1État des lieux 211
12.2Méthode 213
12.3Résultats 215
12.4Discussion et limites 221
Troisième partie 225
Le bilan du « mandataire indépendant » 225
Chapitre 13 227
Le Plan Nord et les relations avec les Autochtones 227
13.1Le Plan Nord 228
13.2Relations du Québec avec les Autochtones 232
13.2.1La Commission Viens 236
13.2.2 Ententes et législation 237
Conclusion 239
Chapitre 14 243
La politique agricole du gouvernement Couillard, entre volonté de changement et hésitations 243
14.1Une plateforme libérale à saveur économique 244
14.1.1Un secteur corporatiste où l’UPA a une influence déterminante 244
14.1.2L’agriculture entre deux ordres de gouvernement et au centre des accords internationaux de libre-échange 246
14.2Un mandat plus houleux que ce qui avait été pressenti 248
14.2.1Compressions budgétaires et remise en cause de l’interventionnisme étatique en agriculture 249
14.2.2« Paradis est devenu l’enfer de l’UPA » (Patrice Bergeron, La Presse canadienne) 250
14.2.3Lessard, entre retour à la normale et attentisme 253
Conclusion : un bilan en trois périodes sans grandes promesses ni réalisations 254
Chapitre 15 259
Les politiques sociales du gouvernement Couillard 259
Une aide renforcée aux « personnes ­vulnérables méritantes » 259
15.1Les promesses libérales et leur mise en œuvre 260
15.1.1Les promesses en matière de logement 260
15.1.2Les promesses touchant les services de garde et les aînés 261
15.1.3Les promesses contre l’intimidation et la maltraitance 263
15.2Les initiatives « surprises » (non promises dans la plateforme électorale) 264
15.2.1Mesures d’aide supplémentaire pour enfants lourdement handicapés 264
15.2.2Revenu des personnes en situation de pauvreté 265
15.2.3Lutte à la pauvreté ? 268
15.3Bilan des promesses et initiatives 269
Chapitre 16 277
La diversité religieuse et les questions identitaires 277
Le parcours des réalisations du gouvernement Couillard en territoire du « vivre ensemble » 277
16.1Les valeurs libérales devant la politisation et la sécuritisation de la diversité 279
16.2Le « vivre ensemble » par l’interculturalisme 284
16.3Trois mesures de gestion publique de la diversité 286
16.3.1Le Plan d’action contre la radicalisation 287
16.3.2Le projet de loi no 59 et le renforcement de la protection des personnes 287
16.3.3Le projet de loi no 62 sur la neutralité religieuse des institutions de l’État 288
Conclusion : les réalisations et les risques de polarisation en période électorale 290
Chapitre 17 299
Petites promesses, réalisations structurantes 299
Les politiques migratoires et le gouvernement Couillard 299
17.1Les politiques migratoires et le clientélisme 301
17.2Les réalisations du gouvernement Couillard 305
17.3Comment expliquer le décalage entre les promesses et les réalisations ? 311
Conclusion 314
Chapitre 18 317
Bilan de la politique internationale du gouvernement du Québec sous l’administration Couillard 317
18.1Un début chaotique 319
18.2La nouvelle politique internationale 320
18.2.1Première orientation : « Rendre les Québécoises et les Québécois plus prospères » 321
18.2.2Deuxième orientation : « Contribuer à un monde plus durable, juste et sécuritaire » 324
18.2.3Troisième orientation : « Promouvoir la créativité, la culture, le savoir et la spécificité du Québec » 325
Conclusion 326
Conclusion 331
Pourquoi le gouvernement Couillard n’est-il pas plus populaire ? 331
La stratégie du « cycle électoral » 334
Les électeurs québécois pas si myopes que cela 336
L’usure du pouvoir 339
Les auteurs 343

Formats disponibles :

  • PDF

    Protection: ACS4 34,95$