Livres numériques

Retour aux livres numériques
Financiarisation et élite é...

Table des matières

Afficher Fermer
Financiarisation et élite économique au Québec 1
Préface 17
Introduction 21
La transformation des élites économiques par la financiarisation 21
Quelle démarche de recherche pour appréhender les élites ? 23
Partie I 25
Financiarisation et entreprise 25
CHAPITRE I 27
Le circuit de la financiarisation de l’économie 27
1.1De la place de la finance dans l’économie au concept de financiarisation 28
1.1.1Une définition de la financiarisation 29
1.2L’émergence de la finance mondialisée 32
1.2.1Les phénomènes économiques à l’origine de l’accumulation financière 33
1.2.2Le décloisonnement des activités financières 37
1.2.3La déréglementation des taux de change et des taux d’intérêt 39
1.2.4La désintermédiation des banques par le recours à la titrisation 40
1.2.5L’expansion des produits dérivés 41
1.3La liquidité au cœur du rapport entre les circuits industriel et financier 42
1.3.1Le circuit industriel du capitalisme avancé 43
1.3.2La liquidité au cœur du circuit financier de valorisation 44
1.3.3Le phénomène d’encastrement du circuit industriel par le circuit financier 45
1.3.4L’autoréférentialité de la valeur 49
1.4La fonction des crises financières 52
1.4.1L’hypothèse de l’instabilité financière 52
1.4.2Spéculation et crise financière 53
1.4.3La crise québécoise des PCAA 55
1.4.4Les implications propres à la crise de 2008 56
Synthèse 57
CHAPITRE II 59
Financiarisation de l’entreprise 59
2.1Introduction à la société comme lieu d’accumulation dans le capitalisme avancé 60
2.1.1Les sociétés instituées sous forme de chartes 61
2.1.2La révolution de l’entreprise et la consolidation du capitalisme managérial 62
2.1.3L’évolution des conceptions du contrôle de l’entreprise 68
2.2La transformation de la société cotée par la financiarisation 69
2.2.1De la gouvernance des parties prenantes à la gouvernance par la création de valeur actionnariale 70
2.2.2La financiarisation des stratégies d’affaires 71
2.2.3Les normes comptables internationales : vers une homogénéisation des pratiques 74
2.2.4La valeur économique ajoutée : outil de contrôle de la structure d’entreprise 78
2.2.5Le recours aux services de conseil des firmes externes 79
2.2.6Synthèse des domaines encadrant les activités de l’entreprise financiarisée 82
2.3Financiarisation de la gouvernance et de la rémunération des dirigeants 83
2.3.1Les principes d’une gouvernance financiarisée 83
2.3.2La théorie positive de l’agence 85
2.3.3La rémunération financière des cadres 89
2.4Les effets de la financiarisation sur les acteurs de l’entreprise 94
Partie II 95
Élites économiques et méthode d’analyse des réseaux sociaux 95
CHAPITRE III 97
Une sociologie contemporaine des élites économiques 97
3.1Naissance et renaissance des travaux sociologiques sur les élites 98
3.1.1L’éclipse de la sociologie des élites : 1970-2000 101
3.2Les élites de contrôle de la firme 104
3.2.1Les hauts cadres en tant que technocrates 105
3.2.2Du gestionnaire industriel à l’acteur financier 106
3.2.3Le pouvoir administratif du conseil d’administration 109
3.2.4Le pouvoir normatif des conseillers 112
3.3Les élites de propriété 116
3.3.1Le pouvoir bancaire 116
3.3.2L’actionnaire : l’investisseur institutionnel 119
3.3.3L’accumulation de type bourgeoise par l’entreprise à double cotation 121
3.4Formation et particularités locales des élites économiques 126
3.4.1Le Canada français et la période d’industrialisation 127
3.4.2La montée du capitalisme canadien et sa régionalisation 129
3.4.3Le modèle de développement québécois 129
3.4.3 Les années 1990 et la mondialisation 132
3.4.4Les élites canadiennes et transnationales 133
3.5Conceptualiser le pouvoir des élites économiques 134
3.5.1La détention d’un pouvoir particulier 135
3.5.2Vers un concept des élites économiques 136
CHAPITRE IV 141
La méthode d’analyse des réseaux pour l’étude des élites 141
4.1L’approche sociologique du réseau social 141
4.2L’approche structurale d’analyse des réseaux sociaux 143
4.2.1Une méthode complémentaire à l’analyse des attributs 144
4.2.2Les approches positionnelle et réputationnelle dans la construction du réseau 145
4.2.3Les notions descriptives au cœur de la démarche d’analyse structurale des réseaux sociaux 146
4.3L’analyse des réseaux sociaux dans le domaine de la sociologie économique 147
4.3.1Le contrôle social illustré par l’analyse de réseaux sociaux 148
4.3.2L’interrelation entre administrateurs de sociétés 149
4.3.3Les limites de l’étude des réseaux sociaux entre entreprises 152
4.4L’apport de la méthode d’analyse des réseaux sociaux dans l’étude des élites économiques québécoises 154
Partie III 155
Résultats de recherche sur les élites québécoises 155
CHAPITRE V 157
Réseaux sociaux de l’élite économique et financière québécoise 157
5.1Démarche et particularités de l’étude 158
5.1.2Pertinence de la recherche 159
5.2Profil sociodémographique 161
5.3Parcours professionnel 163
5.4Reconnaissances publiques 165
5.5Adhésion aux clubs privés 166
5.6La mobilité de l’élite et les dimensions de sa centralité 167
5.6.1La mobilité de l’élite dans le réseau à travers le temps 167
5.6.2Le réseau d’organisation à partir de chaque mesure de centralité 169
5.7Le réseau québécois à travers le temps et les conséquences de la crise financière 176
5.8Les réseaux de relations de l’élite au sein des organisations 183
5.8.1L’élite et ses liens avec les organisations gouvernementales 183
5.8.2 L’élite et ses liens avec les universités 189
5.8.3L’élite et ses liens avec les fondations 192
5.8.4 L’élite et ses liens avec les firmes-conseils 194
5.8.5 L’élite et ses liens avec les organisations d’affaires 196
5.9L’élite au sein de la haute direction des entreprises 198
5.10Le rôle d’administrateur de l’élite 204
CHAPITRE VI 215
Discussion 215
6.1Aperçu de cas particuliers d’entreprises 215
6.1.1Alimentation Couche-Tard : une entreprise hors du réseau d’affaires 215
6.1.2Banque Nationale : un modèle de consolidation du pouvoir financier et social 217
6.1.3Bombardier : l’accumulation dépendante de l’aide gouvernementale 218
6.1.4Groupe CGI : l’équilibre des forces entre factions de l’élite économique 220
6.1.5Québecor : une entreprise au cœur du réseau de relations 221
6.2Retour sur la démarche de recherche, les principaux résultats et les perspectives 222
6.2.1Résumé de la démarche 223
6.2.2Limites de la recherche 224
6.2.3Synthèse des principaux résultats de l’étude 225
6.2.4Contributions de la recherche 229
6.3Accumulation de richesse et financiarisation 230
ANNEXE A 233
Glossaire 233
ANNEXE B 237
Démarche empirique 237
L’objet de recherche et les hypothèses 237
La détermination de l’élite par les mesures de centralité dans le réseau 237
Les hypothèses sur les profils d’individus 240
Les hypothèses sur les interrelations du conseil d’administration 241
Les hypothèses sur les membres de la haute direction 242
Les hypothèses sur le rôle du secteur financier dans la dynamique du réseau 243
Les hypothèses sur les organisations économiques 244
Matériaux de recherche 244
Prétraitement de la base de données 244
Échantillonnage et prétraitement de données de la base de données BoardEx 246
ANNEXE C 249
Liste des organisations de l’analyse de réseau 249
ANNEXE D 257
Liste des organisations financières 257
Bibliographie 259

Formats disponibles :

  • PDF

    Protection: Filigrane 29,95$